Daniel Abt (DEU), Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05 car being pushed down the pit lane

EL2: Rowland et Nissan un peu mieux que DS Techeetah

Le Britannique Oliver Rowland (Nissan) a claqué un superbe chrono de 49.847 samedi en 2e séance d’essais libres pour le Monaco E-Prix, devant les deux pilotes DS Techeetah, Jean-Eric Vergne et André Lotterer, passés eux aussi sous la barre des 50 secondes au tour…

Derrière ce trio de haut vol, regroupé en 134 millièmes de seconde seulement, à plus de 125 km/h de moyenne, on trouve le très efficace Alex Lynn, 4e, qui n’a pas été à pareille fête depuis longtemps, en tout cas pas depuis qu’il a rejoint en mars les rangs du Jaguar Panasonic Racing, dans le baquet occupé en début de saison par Nelson Piquet Jr. Il a devancé Lucas di Grassi (Audi), meilleur temps des EL1 mais auteur d’un petit tête-à-queue sans conséquences à Sainte-Dévote.

Wehrlein et Massa candidats à la (Super) Pole

Poleman éphémère à Paris, avant d’être déclassé pour pression des pneus non-conforme, Pascal Wehrlein (Mahindra), auteur du 6e chrono de ces EL2, a montré qu’il serait encore un rival sérieux en qualifications et, probablement, en course aussi, cet après-midi. Il a devancé Alexander Sims (BMW) et l’un des héros locaux, Felipe Massa (Venturi), en Super Pole à Paris et auteur du 8e temps de ces EL2, devant Daniel Abt, dans l’autre Audi, et Sam Bird, dans sa Virgin.

Buemi cherche la limite… et la trouve !

Le Top 10 de cette deuxième séance est regroupé en un peu plus de quatre dixièmes de seconde, ce qui laisse augurer d’une séance de Super Pole torride, en tout cas pour les six heureux élus qui sortiront du chapeau des qualifs. Quant au maître des lieux, Sébastien Buemi (Nissan), vainqueur en 2015 et 2017, dans les rues de la Principauté, il a consacré cette séance à chercher la limite… et il l’a trouvée ! Deux tout-droits à la chicane, pour le meilleur pilote au bilan provisoire des qualifications de cette Saison 5, histoire de bien préparer les qualifications qui débuteront à 11h45, dans le cadre très glamour du port de Monaco.

EL1: Di Grassi ouvre en beauté, devant Bird et Evans !

Vergne et DS Techeetah en pole position à Monaco