buemi berne e-prix nissan

E-Prix de Berne: Seb Buemi, le retour du héros

Ce samedi, le Suisse Sébastien Buemi roule à domicile, pour le tout premier E-Prix de Berne. L’équipe Nissan e.dams, la plus performante en qualifs cette saison (5 poles), va tenter de continuer sa remontée au classement Teams et Pilotes, grâce à Buemi et aussi Oliver Rowland.

Un an après le e-Prix de Zürich, ce nouvel E-Prix est totalement inédit, dans un pays qui est en train de se convertir très vite à la mobilité électrique. Et à 100 km d’Aigle, le village du double vainqueur des 24 Heures du Mans et double champion du monde d’endurance, « très excité » par ce retour à la maison, une semaine après une victoire teintée de réussite au Mans.

C’est cette réussite qui lui a manqué en Formula E depuis le mois de décembre, sauf en qualifications: trois pole positions d’affilée pour Nissan e.dams, cinq au total cette saison (Rowland 3, Buemi 2). La dernière en date, c’était à Berlin, pour Buemi, lors d’une belle journée clôturée par une superbe 2e place derrière l’intouchable Lucas di Grassi (Audi). Le premier podium de Buemi cette saison…

« Encore plus près de chez moi ! »

“Je suis encore plus près de chez moi que quand on courait à Zürich l’an dernier », confie Buemi. « J’avais terminé 5e et c’était un grand moment, pour le tout premier E-Prix disputé en Suisse. Je vais tout faire pour monter encore sur le podium, comme à Berlin où notre voiture était très rapide ».

« Nous arrivons de loin cette saison et nous avons fait beaucoup de progrès, donc il faut remercier l’équipe. Ils ont fait un boulot incroyable et notre développement ne s’arrête jamais », ajoute le Suisse le plus rapide du monde, et le plus éclectique.

A suivre donc, car il n’y a plus que trois courses de FE au programme cette saison: celle de tout à l’heure, à partir de 18h00 locales, la dernière en Europe cette saison, puis les deux manches de clôture à New York City le week-end du 14 juillet. Ca promet… .

Audi Berlin Di Grassi EPrix FE

Bataille royale à Berlin: Di Grassi (Audi) bat Buemi (Nissan e.dams) et Vergne (DS Techeetah)

mahindra berne FE e-Prix Wehrlein

E-Prix de Berne: Vergne en EL1, Wehrlein en EL2