Berlin E-Prix Horaires DS Techeetah Lotterer Formule E

E-Prix de Berlin: demandez le programme !

La F1 est à Monaco pour sa 6e manche de 2019, mais la Formule E a un peu d’avance: le 10e rendez-vous de la Saison 5 démarre vendredi à Berlin !

La campagne européenne a commencé à Rome (victoire de Mitch Evans, Jaguar), puis a continué à Paris (succès de Robin Frijns, Virgin) et Monaco (triomphe de Jean-Eric Vergne, DS Techeetah). Que va donc nous réserver le E-Prix de Berlin, alors que huit pilotes, dans sept écuries, se sont partagé les neuf premières manches de cette saison folle ?

Essais libres dès vendredi !

Contrairement aux manches habituelles en Europe, qui débutent tôt le samedi matin, cet E-Prix de Berlin commencera vendredi après-midi sur la piste de l’aéroport de Tempelhof.

La première séance d’essais libres du E-Prix de Berlin se déroulera vendredi à partir de 15h30 [heure locale et française], tandis que la seconde séance d’essais libres aura lieu à partir de 18h00, quand le soleil commencera à se coucher sur la ville où le fameux mur est tombée, en 1989.

Un seul point d’avance pour JEV !

Les pilotes devront quand même se lever tôt samedi car les qualifications du E-Prix de Berlin débuteront à 08h45, avec la très cruciale séance de Super Pole programmée à 09h30, entre les auteurs des six meilleurs chronos des qualifs.

Le classement général du Championnat ABB FIA de Formula E, à quatre courses de la fin, est plus serré que jamais: « JEV » n’a qu’un point d’avance sur son coéquipier André Lotterer, qui jouera à domicile en Allemagne, et six sur Robin Frijns, qui avait gagné à Paris. Ca promet.

E-Prix de Berlin: feu vert à 13h03 !

Le départ de la course sera donné à 13h03 et les pilotes devront rouler 45 minutes + 1 tour, comme à chaque manche de FE. Vous pourrez alors reprendre une vie normale et regarder les qualifications de la F1 à Monaco, à partir de 15h00 en Principauté…

and we go green

And we go green : Feu vert jeudi au Festival de Cannes !

Lotterer DS Techeetah Berlin EPrix

Berlin/Essais Libres: Lotterer plus vite qu’Evans