jean eric vergne ds techeetah

DS Techeetah: Lotterer et Vergne veulent rester devant

Avec deux pilotes de pointe ultra-motivés, l’écurie DS Techeetah, en tête du Championnat Teams de Formula E, attend beaucoup de cette 9e manche samedi à Monaco. Reste à savoir si c’est le champion en titre, Jean-Eric Vergne, qui s’en sortira avec les honneurs, ou son coéquipier André Lotterer, 2e des E-Prix de Rome et de Paris, qui n’a encore jamais roulé dans les rues de Monaco… en course ! 

« Je suis excité à l’idée de piloter sur la piste de Monaco pour la première fois », confie Lotterer, champion du monde d’endurance et triple vainqueur des 24 Heures du Mans. « Je vis en Principauté depuis 2012, mais je n’ai jamais évolué dans ces rues en compétition. Ce sera assez exceptionnel de me réveiller à la maison, de prendre un café sur mon balcon et de descendre sur la piste. Ça n’arrive pas souvent dans une carrière. Je suis incroyablement motivé pour signer un bon résultat ici à Monaco. Je viens de terminer deux fois deuxième et c’est le moment de décrocher une victoire. En tant que pilote, on ne pense qu’à la première place. Je m’en suis approché et ça m’incite à la vouloir encore plus. Je donnerai tout ce que j’ai. Ça se jouera sur chaque point gagné. Le championnat est très serré et il est impossible de faire le moindre pari. « 

Passion et concentration

La parole à Mark Preston, le Team Principal de DS Techeetah: « Nous arrivons à Monaco avec sept points d’avance sur notre plus proche rival. Les écarts restent très faibles entre les prétendants au titre. Nos deux pilotes sont également en bonne position et André est sur une tendance positive en étant le pilote qui a marqué le plus de points depuis notre retour en Europe. Nous avons la chance d’être en tête du classement Teams et aux avant-postes du championnat Pilotes. C’est grâce à l’implication de notre incroyable équipe. Depuis mes débuts en sport automobile, je n’ai jamais vu un groupe de professionnels aussi passionnés et concentrés. Nous sommes peut-être une petite équipe, mais une équipe très efficace. « 

JEV: « Ca devient vraiment excitant ! »

Quant à Jean-Éric Vergne, alias « JEV », il ne réside pas en Principauté mais a déjà roulé ici à Monaco, en F1, pendant son séjour chez Toro Rosso (8e en 2013), donc il ne partira pas du tout dans l’inconnu. Mais comme son collègue de travail, il pense aussi au championnat, surtout après la « remontada » mémorable qu’il vient d’opérer au classement général, suite à un début de saison très compliqué:  » Avec encore cinq courses à disputer, ça devient vraiment excitant. Huit vainqueurs différents ont gagné les huit premières courses, donc tout est possible. Monaco est un circuit que j’aime et ça aide d’avoir déjà roulé sur cette piste. Comme le tracé du Grand Prix, le circuit de Formule E ne laisse que peu de place pour dépasser. Ce sera d’autant plus important de faire une bonne qualification. Je vais m’assurer de tout faire pour être bien placé sur la grille. « 

venturi massa monaco FE E-Prix

Venturi va rouler à domicile, Massa et Vandoorne aussi…

Buemi: Monaco, pour nous, c’est de la folie !