Berlin EPrix Buemi Nissan Pole Position

Buemi en pole position à Berlin: jamais deux sans trois ?

Seb Buemi (Nissan) partira en pole position à 13h03 pour le Berlin E-Prix, avec à ses côtés Stoffel Vandoorne (HWA Racelab), après avoir dominé la Super Pole ce matin.

Buemi, le pilote de Nissan Motorsport, a bouclé un tour parfait en 1:07.295 sur le tarmac de l’aéroport de Tempelhof, sans rater aucun point de corde, et signé sa 13e pole position en Formule E, dont deux cette saison. Du coup, il a amélioré son bilan chiffré, celui du pilote le plus performant en qualifications depuis le début de cette Saison 5.

Le Suisse sera très motivé pour cet E-Prix de Berlin, 10e manche (sur 13) de la saison, qu’il a déjà remporté deux fois, en 2016 et 2017, car il n’a pas encore gagné cette année, accumulant les déceptions en course. Mais il devra se méfier de son voisin belge en première ligne, le très talentueux Vandoorne, dont l’écurie allemande progresse à pas de géant.

Objectif podium pour HWA Racelab…

Nouvelle venue en FE pour préparer l’engagement officiel de la marque à l’étoile à partir de la saison prochaine, l’équipe HWA a déjà obtenu un podium à Rome mais elle ne compte pas s’arrêter là. Ses deux pilotes étaient en Super Pole et Gary Paffett, auteur du 4e chrono dans l’autre voiture noire, partira sur la deuxième ligne.

Di Grassi et Lynn en embuscade…

Autre gros client, Lucas Di Grassi (Audi), qualifié de justesse pour la Super Pole (6e chrono des qualifs), a longtemps cru à la pole… jusqu’à ce que les deux anciens pilotes de F1, Buemi et Vandoorne, entrent en piste. Il se consolera en partant de la deuxième ligne, à côté de Paffett.

Deux écuries ont beaucoup déçu, à commencer par DS Techeetah dont le meilleur atout, André Lotterer, aurait été ralenti à la fin de son dernier tour lancé par l’Audi de Di Grassi… qui pourrait faire l’objet d’une enquête pour un mouvement suspect d’un de ses mécanos dans le stand.

DS Techeetah et Venturi au pied du mur…

Vainqueur à Monaco, Jean-Eric Vergne était très loin du compte lors des premiers essais libres de vendredi, mais ça s’est amélioré samedi: il partira sur la 4e ligne de la grille, à la 8e place. Quant à son coéquipier André Lotterer, meilleur temps absolu vendredi, il partira en fond de grille, à côté de Robin Frijns (Virgin), pénalisé pour un accrochage avec Alexander Sims à Monaco.

L’autre écurie qui a déçu est Venturi, très à l’aise vendredi mais beaucoup moins ce matin. On verra ce que Felipe Massa (16e sur la grille) et Edoardo Mortara (19e) arriveront à faire à partir de 13h03. Heureusement pour eux, la piste est très large à Berlin…

Lotterer DS Techeetah Berlin EPrix

Berlin/Essais Libres: Lotterer plus vite qu’Evans

Audi Berlin Di Grassi EPrix FE

Bataille royale à Berlin: Di Grassi (Audi) bat Buemi (Nissan e.dams) et Vergne (DS Techeetah)