oliver rowland nissan

Après un premier podium, Rowland veut poursuivre sur sa lancée à Rome

Après avoir signé son tout premier podium en Formule E lors de la dernière manche à Sanya en Chine, Oliver Rowland attaque la tournée Européenne avec un esprit positif.

Le pilote britannique, qui n’est encore qu’un rookie en catégorie électrique, passe un maximum de temps dans le simulateur de Nissan entre chaque épreuve, ce qui l’aide énormément à apprendre chaque circuit du calendrier.

« Mon premier podium est à mon actif, mais ma préparation pour Rome et les autres courses européennes sera la même. » explique Oliver Rowland, qui est monté sur la seconde marche du podium à Sanya.

« Nous avons fait beaucoup de progrès avec notre simulateur, plus nous parcourons de kilomètres, et plus nous devenons précis. »

« C’est un outil très précieux pour me préparer à ces courses, car je suis un débutant et je n’ai jamais couru sur ces pistes auparavant. »

« Je dois remercier Seb [Buemi] et l’équipe pour toute leur aide, car je suis arrivé dans la saison avec vraiment une seule journée d’essais à mon actif. »

« J’aimerais maintenant pouvoir poursuivre sur ma lancée, alors que nous entamons une série de courses Européennes. »

sebastien buemi

Sebastien Buemi espère marquer de gros points à Rome

jean eric vergne

JEV arrive à Rome avec un surplus de confiance